Marathon des voeux (suite)

Les cérémonies de voeux continuent de se succéder en ce mois de janvier. Le lundi 9, c’est au théâtre de Duclair, accueilli par le maire Joseph Macé, que je me suis arrêté. J’y ai retrouvé de très nombreuses personnes bien connues, que j’ai l’occasion de voir souvent durant l’année.voeux-duclair Dans mon discours, j’ai notamment évoqué les projets que j’ai eu le plaisir d’accompagner, ces derniers mois, dans la commune. Le lendemain, c’est auprès d’Anne-Marie Del Sole, maire de Yainville, et des élus municipaux, que j’ai participé à la cérémonie d’échange de voeux. Il règnait, comme chaque fois à Yainville, une ambiance chaleureuse dans le Foyer municipal “Jean-Louis Claudet”. Le 12 janvier, ma route était celle d’un autre canton, celui de Pavilly. Le rendez-vous était fixé à 19 heures, dans la salle polyvalente d’Emanville. J’y ai retrouvé le maire, Hubert Hondier, les élus municipaux et tous ceux qui participent au “bien vivre” dans cette commune. La soirée permettait également de mettre à l’honneur les habitants de la commune qui ont reçu une médaille du travail. Il a donc été question, en plus des bons souhaits pour 2012, des talents et du mérite des uns et des autres. Vendredi, j’étais convié à trois endroits différents, à la même heure, pour le même exercice. J’avoue que ce n’est jamais évident de choisir… C’est finalement au Trait que j’ai retrouvé les habitants venus très nombreux à la salle Guy de Maupassant, la conseillère générale Pierrette Canu et les élus municipaux au premier rang desquels le maire, Jean-Marie Aline. Je suis resté longtemps car de groupes en groupes, il y avait toujours de multiples sujets à aborder avec les responsables associatifs, les partenaires de la commune, les “forces vives” de ce territoire. Samedi, ma première cérémonie de voeux de la journée se déroulait en fin de matinée, “de l’autre côté de l’eau”, dans la commune administrée par Fabienne Duparc, maire de Notre-Dame-de-Bliquetuit. Accueil chaleureux, discours dynamique, retrouvailles sympathiques, cela mettait bien en jambes pour la suite de la journée. L’étape suivante, c’était une fois encore sur la rive gauche, cette fois-ci dans le canton de Duclair, à Anneville-Ambourville, dans la salle Pierre de Coubertin. Avec Henri Gabrielli, le maire, nous avions les pieds plus au sec que quelques jours plus tôt, lorsque nous nous étions retrouvés à la découverte du crapaud calamite, et les élus municipaux ont choisi, comme à Emanville, de coupler leurs voeux à la mise à l’honneur des médaillés du travail. Henri Gabrielli nous a gentiment offert à Pierrette Canu et à moi-même, le livre qui vient de paraître sur le village écrit par l’écrivain local, Gilbert Fromager. annevilleJe n’ai pas pu m’éterniser à Anneville-Ambourville, attendu à Mesnil-Panneville par Rémy Patin, le maire, et les habitants qu’il avait conviés pour l’occasion. Dimanche, le froid matinal n’avait pas découragé les habitants de La Mailleraye-sur-Seine qui s’étaient rassemblés nombreux dans la salle des fêtes de la commune, pour entendre les voeux de leur maire, Christian Migraine, de Bastien Coriton, le suppléant de la conseillère générale et les miens et de Jean-Pierre Girod, le président du Parc. Je les ai quittés assez rapidement puisque je devais  ensuite retrouver les habitants de Saint-Aubin-de-Cretot et leur maire, Jacques Lelouard. J’y ai rejoint Martine Blondel, la conseillère générale.Mon retard était annoncé mais je suis arrivé suffisamment tôt pour féliciter les médaillés du travail de la commune et pour saluer les heureux parents des enfants nés durant l’année 2011. Des bébés aux aînés, il n’y a parfois qu’un pas ! Ce dimanche, disons plutôt que c’était une enjambée car après les bébés de Saint-Aubin-de-Crétot, j’avais rendez-vous à quelques encablures avec les aînés de Carville la Folletière pour leur banquet, en compagnie de Pascal Marchal, conseiller général et de Jean-Louis Huc, le maire du village. Même si l’intitulé de la manifestation n’appelait pas à un échange de voeux, sur ma lancée et parce qu’au 15 janvier, il est encore temps de se souhaiter une bonne année, j’ai présenté mes voeux à la belle et symathique tablée que j’ai retrouvé dans la salle polyvalente.

Posts created 204

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut