L’affaire du drapeau…

Le week-end dernier, Madame le Maire de Rouen a fait hisser (sous le drapeau français) un drapeau tunisien. Etait-ce pour fêter le premier anniversaire de la révolution du jasmin ? Que nenni ! En fait il s’agissait d’un geste fait à l’association franco-tunisienne de Normandie qui demandait seulement la mise à disposition gracieuse d’une salle à l’occasion de cet anniversaire.

En 2006, la municipalité précédente avait fait flotter le drapeau tibétain sur l’hôtel de ville en commémoration du soulèvement de ce peuple. Même s’il ne faut pas multiplier ces actes symboliques, au risque de leur faire perdre leur force, la décision de Mme le Maire de Rouen est finalement assez indigente. Comme le relèvent mes collègues centristes, on peut s’interroger sur sa finalité.

Une proposition constructive serait de provoquer un colloque sur l’évolution de la place des femmes dans la société tunisienne post-révolutionnaire, par exemple. Chiche ?

Posts created 233

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut