Intouchables : la version de Liliane

intouchables,omar sy,françois cluzet,liliane,handicap,fauteuil,libertéLiliane a aujourd’hui près de 78 ans.

Elle vit depuis 45 ans dans la même barre d’immeuble à 4 étages sans ascenseur.

Le même appartement au premier où elle a vu grandir ses filles.

Malheureusement, en 1988, Liliane a eu un AVC qui l’a gravement handicapé. Elle a dû apprendre à vivre avec une hémiplégie gauche complète et flasque. Dans son malheur, la chance d’être droitière et d’avoir conservé la parole.

Elle vit depuis cet AVC seule dans cet appartement. Plus de mari. Les filles sont parties.

Grâce à l’aide du lève malade électrique, la journée est un aller retour entre son lit médicalisé et son fauteuil spécial hémiplégique. Les infirmères le matin pour les médicaments. L’auxiliaire de vie matin, midi et soir.

Les jours s’écoulent sans autre horizon que lit-fauteuil-télé. En vérité, c’est plutôt Lit-Télé, Fauteuil-Télé car deux de télés trônent. Une devant le lit , une devant le fauteuil pour ne rien rater.

Depuis son retour de l’hôpital, Liliane n’a jamais voulu déménagé de son 1er étage. La tête dure. Pas question de laisser son appartement de toujours même si c’est au prix de ne jamais sortir du fait de l’absence d’ascenseur.

En 2009, grace à la patience et l’obstination de l’une de ses filles, Liliane a enfin accepté de remplir les papiers pour le changement de logement.

Oui, le logement est plus petit mais avec un loyer moins cher à payer, moins d’entretien et …plus d’escalier.

En 2010, enfin une place et le déménagement peut enfin arriver.

Elle a changé de cage d’escalier pour …un rez de chaussée mais est restée comme elle le désirait dans la même barre d’immeuble .

Elle peut maintenant enfin sortir avec son fauteuil avec l’aide de sa fille.

La première sortie fut pour aller jusqu’au …. pharmacien. 200 mètres. Waouh

Puis le coiffeur à côté du pharmacien. Les courses de temps en temps.

Puis, avec l’assurance, le service du département pour le transport des personnes handicapées (*)a été contacté et ainsi elle a pu allé  se balader en ville, au centre commercial. On réserve à l’avance la voiture spécialement aménagée pour transporter les personnes en fauteuil et hop.

Là, hier, pendant la visite pour son renouvellement, sa fille lui a dit :

« Bin, maman, tu racontes pas au Docteur, la sortie que tu as faite avant Noël ? »

La sortie, c’était le cirque sur les quais de Seine avec les places devant sous le chapiteau.

La première fois de sa vie à 78 ans que Liliane allait au Cirque.

L’an prochain, c’est déjà prévu, ce sera le patinage artistique à la patinoire de l’Ile Lacroix.

 

« Et, on va où maintenant ? »

« Respirer un peu »

 

 

 

 

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut