Le Havre : martyrisée par sa famille ?

LE HAVRE (Seine-Mariitme). «En regardant le père, la mère et la sœur, je me dis que Mademoiselle a dû vivre des moments difficiles à leur domicile », lance Maître Thierry Laville lors de sa plaidoirie. Le procès des trois Havrais âgés respectivement de 68, 63 et 28 ans se déroule entre des cris, pleurs et gémissements. Ils sont accusés de violences entre janvier et juin 2010 sur leur fille ou sœur « atteinte de troubles psychiques anciens et chroniques » et absente à l'audience.

Posts created 4545

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut