Carrières-sur-Seine : cinq malfaiteurs mis en fuite par leur victime âgée de 87 ans

Une équipe de malfaiteurs a été mise en fuite par leur victime hier soir lundi à Carrières-sur-Seine (Yvelines).

Peu avant 21 h 40, un appel parvient aux standard de police-secours sur le 17. Une femme âgée de 87 ans et domiciliée avenue du Beauséjour, déclare que des cambrioleurs ont tenté de s’introduire dans sa demeure alors qu’elle dormait. Elle explique que les malfaiteurs étaient au moins cinq et tous encagoulés. Ils ont pris la fuite après avoir remarqué que l’habitation était occupée.

Les recherches mises en place immédiatement par les services de police ont rapidement abouti à l’interpellation de deux des auteurs présumés, deux jeunes gens de la commune voisine de Bezons (Val d’Oise) âgés de 19 ans tous les deux. Leur signalement correspondait à celui fourni par la victime. Ils ont été placés en garde à vue pour tentative de vol par effraction. Leurs complices sont activement recherchés par les services de police qui ont ouvert une enquête.

Yvelines : 70 locataires évacués cette nuit à cause d’un feu de voitures dans un parking souterrain

Yvelines : 70 locataires évacués cette nuit à cause d'un feu de voitures dans un parking souterrain
Les sapeurs pompiers sont intervenus cette nuit vers 1 heure du matin pour un feu de véhicules dans un parking souterrain, rue de l’Ellipse, à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines).

Un bloc d’habitations situé au dessus a été évacué suite à la présence de fumées nocives qui se sont répandues dans les parties communes des immeubles. 70 locataires ont été évacuées et recueillies provisoirement dans les locaux d’une maison de retraite située à proximité.

Pas de blessé

Aucune personne n’a été blessée ni intoxiquée. Une canalisation d’eau alimentant l’immeuble a fondu sous l’effet de la chaleur privant les occupants d’eau courante.

Les premières constatations ont permis d’établir que le feu s’est déclaré sur un véhicule avant de se propager a quatre autres stationnés à proximité dans le parking souterrain. Tous ont été détruits et un sixième a été dégradé.

Une enquête est ouverte

L’origine de l’incendie est indéterminé, mais toutes les pistes sont exploitées par les service de police qui ont ouvert une enquête. Des experts en incendie sont attendus dans les prochaines heures.

L’élu de permanence à la mairie de Chanteloup s’est déplacé sur les lieux du sinistre.

Photo d’illustration d’une intervention des sapeurs-pompiers des Yvelines (SDIS78)

Seine-Maritime : le motard percute un terre-plein en voulant échapper à un contrôle des gendarmes

Seine-Maritime : le motard percute un terre-plein en voulant échapper à un contrôle des gendarmes
Un homme de 38 ans a été transporté au CHU Charles Nicolle après avoir fait une chute de moto, hier dimanche en fin d’après-midi, à Boos, près de Rouen. 

Le motard, qui était au guidon d’une grosse cylindrée, une Yamaha R6, a percuté un terre-plein central sur la D 6014 (route de Paris), après avoir voulu échapper à un banal contrôle des gendarmes.

Il est 17h30. Une moto circule à vive allure dans l’agglomération où la vitesse est limitée à 50 km/h. Elle ne manque pas d’attirer l’attention d’une patrouille des gendarmes de Boos. Ces derniers décident d’intercepter le deux-roues, alors que celui-ci est arrêté à un feu rouge. Mais à cet instant, le motard redémarre en trombe en direction de Fleury-sur-Andelle afin d’échapper au contrôle.

La moto n’était pas assurée

Le véhicule de gendarmerie, girophare allumé et deux tons en action, n’a pas le temps de se lancer à la poursuite du fuyard qui, 100 mètres plus loin, perd le contrôle de son engin après avoir heurté un terre-plein central et l’arrière d’une voiture.

Souffrant d’une fracture à une jambe, le pilote a été pris en charge par les sapeurs-pompiers et conduit au CHU Charles Nicolle, à Rouen.

L’homme, originaire de Grand-Quevilly, a expliqué aux gendarmes qu’il  roulait sans assurance. Dès sa sortie d’hôpital, il fera l’objet d’une procédure pour refus d’obtempérer et défaut d’assurance. 

Seine-Maritime : la disparition inquiétante d’un retraité mobilise de gros moyens depuis ce matin

Seine-Maritime : la disparition inquiétante d'un retraité mobilise de gros moyens depuis ce matin
Un important dispoisitif de recherches a été déployé aujourd’hui lundi par la gendarmerie après la disparition inquiétante d’un homme de 65 ans, qui n’est pas réapparu à son domicile, à Auffay (Seine-Maritime), depuis hier dimanche.

C’est l’épouse du retraité qui a alerté la gendarmerie en ne voyant pas revenir son époux, dans la soirée. Le saxagénaire a quitté le domicile vers 11 h 30, après une dispute conjugale et n’a pas depuis donné signe de vie. Il est parti à pied. 

Deux chiens pisteurs et un hélico mobilisés

Une vingtaine de gendarmes de la compagnie de Dieppe ont été mobilisés toute la journée. Ils ont ratissé la commune et ses environs, en particulier les zones humides et les parcs de la région. Bong, le chien pisteur de la gendarmerie de Dieppe, a été engagé, de même que le Saint-Hubert de la gendarmerie de Caen (Calvados), qui s’est lancé sur les traces du disparu sans pouvoir le retrouver.

Le chef d’escadron Patrice Lagadec, commandant de la compagnie de Dieppe, a demandé le concours de l’hélicoptère de la Section aériennne de la gendarmerie, basée à Ameins (Somme). L’appareil a survolé la zone pendant une heure sans succès.

Les recherches devraient reprendre, si nécessaire, dès ce mardi matin.

Le signalement du retraité  : il mesure 1,74 m, a des cheveux poivre et sel dégarnis. Il était chaussé de baskets grises et portait un jeans et une veste polaire foncée au moment de sa disparition.

Pour toute information concernant cet homme : contacter la brigade de gendarmerie de Tôtes au 02.35.32.91.13.

Les Mureaux : au volant à 16 ans, il refuse la priorité à un véhicule de police et prend la fuite

Les Mureaux : au volant à 16 ans, il refuse la priorité à un véhicule de police et prend la fuite
Un véhicule de la police a été endommagé après avoir été percuté par une Citroën Saxo qui lui a refusé la priorité à une intersection rue Gambetta, aux Mureaux (Yvelines).

L’accident s’est produit ce lundi 29 décembre peu avant 14h30. Le conducteur de la Saxo a pris la fuite à pied abandonnant sur place le véhicule et le passager qui, lui, a été interpellé par les policiers du Groupe de sécurité de proximité (GSP).

L’audition de ce dernier a permis d’identifier le conducteur, un adolescent de 16 ans, et de localiser l’endroit où il se trouvait, aux Mureaux. Il a été interpellé et placé en garde à vue pour conduite sans permis, défaut de maitrise et délit de fuite.

Le véhicule de police a les pare-chocs avant gauche et arrière gauche enfoncés.

Trappes : la chaudière d’un appartement prend feu, une vingtaine de locataires évacués

Trappes : la chaudière d'un appartement prend feu, une vingtaine de locataires évacués
Une vingtaine de personnes a été évacuée d’un immeuble de l’avenue Henri Barbusse, à Trappes (Yvelines) en raison d’un début d’incendie qui s’est déclaré ce lundi vers midi.

Selon les premières constatations, le feu serait parti accidentellement de la chaudière située dans la cuisine d’un appartement. Il s’en est suvi un gros dégagement de fumée qui s’est répandu dans l’immeuble. 

Un relogement est prévu par l’élu de permanence de la mairie qui est venu sur place constater les dégâts.

Il n’y a pas eu de blessé.

1 845 547 habitants au 1er janvier 2012 en Haute-Normandie

   L’Insee a publié aujourd’hui les chiffres de population, pour chaque commune, canton, arrondissement, département et région. Ils entreront en vigueur au 1er janvier 2015 et feront référence dans plus de 350 dispositions législatives ou réglementaires qui organisent la vie locale (finances locales, vie municipale, fonction publique territoriale, etc.). Ces populations, dites « légales », […]

Cet article 1 845 547 habitants au 1er janvier 2012 en Haute-Normandie est apparu en premier sur My76.tv.

Yvelines : un institut de beauté cambriolé à Houilles, 35 000€ de préjudice

Yvelines : un institut de beauté cambriolé à Houilles, 35 000€ de préjudice
Un institut de beauté installé boulevard Jean-Jaurès, à Houilles (Yvelines) a reçu la visite de cambrioleurs. Le préjudice est très important : il est estimé à 35 000 euros par la victime.

Les faits ont été découverts samedi 27 décembre, en milieu d’après-midi. Selon les premières constatations policières, le ou les auteurs sont entrés par un garage après effraction, puis ont forcé une porte donnant accès à l’institut de beauté. Une machine anticellulite et une machine minceur à ultrasons ont été dérobés.

Le service local de police technique et scientifique (SLPT) a procédé à des relevés de traces et d’indices. Une enquête a été ouverte

Yvelines : à Trappes, la vitrine d’une pharmacie détruite par représailles ?

Yvelines : à Trappes, la vitrine d'une pharmacie détruite par représailles ?

Une pharmacie de Trappes (Yvelines) qui avait refusé de délivrer des médicaments à une femme voilée aurait été victime de représailles samedi vers 12h30. La vitrine de la pharmacie a été entièrement détruite par des jets de pierres et la façade recouverte de tags injurieux et fascistes.

Une plainte a été déposée par la pharmacienne et une enquête ouverte par les services de police. 

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut