Bihorel, fermez le ban!

C’était le dernier conseil municipal ce soir à Bihorel. Le Maire s’est autorisé une dernière petite infamie : à une élue socialiste qui lui faisait remarquer que sa façon d’agir et de gérer la fusion sans respecter l’avis des habitants consultés la décourageait de poursuivre son engagement d’élue politique, il n’a rien trouvé de mieux à répondre que « au moins ça aura servi à ça » ! Irresponsable.. et minable.

Avant d’éteindre définitivement (*) la lumière, le conseil a pris le soin d’envoyer une patate chaude dans les mains de la « nouvelle commune » en votant une décision modificative de budget destinée à couvrir les 528 400 €uros de rachat à l’Etablissement public foncier de Normandie (EPFN) de deux acquisitions opérées il y a 5 ans sans que depuis le projet de « réaménagement du centre ville  » de la municipalité n’ait avancé d’un iota. Il en coute un peu plus de 40 000 €uros de frais de portage aux habitants. Et un peu plus de 10% du budget annuel d’investissement de la ville. Et toujours pas de projet…

(*) Le Tribunal administratif administratif est saisi au fond de plusieurs demandes d’annulation de l’arrêté préfectoral de fusion. Les arguments qui plaident en faveur de l’annulation sont nombreux et solides !

Posts created 162

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut