Des «résidences pour la réussite» des étudiants

Fournir un accompagnement pédagogique à 37 jeunes bacheliers issus de milieux modestes sélectionnés pour leur «fort potentiel», tel est le principe des «résidences pour la réussite», une initiative «particulièrement porteuse pour favoriser l’ascenseur social dans l’enseignement supérieur», que Laurent Wauquiez, le ministre de l’enseignement supérieur et de la Recherche, a saluée, jeudi 12 janvier, lors de sa visite à Rouen.
«C’est un modèle quasi-unique auquel je tiens particulièrement et que nous allons développer un peu partout en France », a insisté le ministre lors de sa rencontre avec les bénéficiaires du dispositif, à la résidence Barbet (gérée par le CROUS), située sur le site de l’ancienne école d’infirmières, rue des Forgettes. (N.D.L.R. : Ces 81 logements pour étudiants de 17 à 29m2 avaient été inaugurés en septembre dernier par la municipalité de Rouen et Emmanuel Zemmour, le président de l’UNEF Union Nationale des Étudiants de France).
Laurent Wauquiez a même annoncé la création de 150 places de ce type supplémentaires sur le campus universitaire d’ici 2 ans. Le rectorat de Rouen a profité de l’occasion pour proposer la réhabilitation complète de la résidence universitaire du Bois, à Mont-Saint-Aignan, un programme au coût de 9Me.
La CREA et le conseil général de Seine-Maritime ont par ailleurs souhaité noter «l’engagement des collectivités locales, sans lesquelles le projet n’aurait pu voir le jour…La CREA veille également à la bonne répartition des logements sur les différents sites universitaires : le technopôle du Madrillet, le pôle santé du CHU, le quartier Pasteur pour l’Université de droit-économie.» Sur un budget global de 2 954 000e, le département de Seine-Maritime a versé une subvention de 492 000e et la CREA une subvention de 240 000e.
Valérie Fourneyron, députée-maire de Rouen, a quant à elle regretté ainsi «les effets d’annonce du gouvernement… Le constat, sur le plan national, est malheureusement sans appel : seuls 7 étudiants sur 100 parviennent à se loger dans le patrimoine social».

Le top du microscope à Rouen
Dans le cadre du programme «Investissements d’avenir», le Ministre s’est rendu auparavant à UFR de Sciences et Techniques : rue de l’Université, Saint-Étienne du Rouvray, pour assister à une présentation du microscope de très haute résolution du projet Genesis qui permettra d’analyser la résistance des matériaux utilisés dans les installations nucléaires, figurant parmi les lauréats de la vague 2 des «Équipements d’excellence» 2011.
Joseph CANU

Posts created 1596

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut