Les sorties cette semaines à Rouen

UnknownJusqu’au 4 février :

Authouart et les ours
Au mois de mai 1995, Daniel Pecqueur, scénariste de Bandes Dessinées * et ancien pilote de courses automobiles, demande à son ami Daniel Authouart d’imaginer une peinture originale pour la Formule Ford qu’il vient d’acquérir.
La réponse de Daniel Authouart est inattendue car il propose, certes, d’évoquer la vitesse en faisant courir sur la carrosserie de la voiture des sillages colorés mais il y ajoute des oursons qui semblent s’accrocher pour résister aux accélérations du bolide.
Une fois le bolide peint avec la complicité du carrossier Hervé Delaunay, il fut présenté au public devant la Galerie Rollin à Rouen.
Les esquisses sur papier de ce projet sur le thème des Nounours  furent présentées dans la vitrine de la Galerie Rollin.
Il se produisit alors un événement imprévu ; de nombreux amateurs souhaitant pouvoir acquérir un nounours, Daniel Authouart y répondit en faisant poser ses Ours, ceux de ses enfants et ceux de ses amis, entrant ainsi dans une période détendue, reposante, loin de la complexité de ses grandes compositions habituelles.
Cette parenthèse dans son travail, cette année-là, fut son «année sabbatique».
Un concours a été organisé à l’occasion de l’exposition montrant des œuvres de la période noire de l’artiste, des amateurs d’ours ont imaginé et créé un ours en volume suivant un patron dessiné par Daniel Authouart.
Ces ours sont actuellement exposés dans la vitrine de la Galerie Rollin. Le 4 février, des prix récompenseront les gagnants.

->Galerie de Dominique Rollin rue Ecuyère à Rouen, jusqu’au 4 février. Du mardi au samedi, de 9h à 12h30 et de 14h à 19h.


Mercredi 18  janvier :
Conférence
«Lé démographie médicale dans notre région», avec Bruno Anquetil, directeur qualité performance de l’ARS Haute-Normandie, à l’Hôtel du Département, Quai Jean Moulin, Rouen, à 14h.

Vendredi 20  janvier :
Musiques de l’Est
La Sause balkanique organise sa 7e soirée balkanique, consacrée aux musiques de l’est, tziganes, klezmers, avec : La nouvelle fanfare de la Sauce Balkanique, les Aminches et Djypsy Ramon.

->Au centre culturel Henri Savale, rue de la chaîne, Darnétal, à 20h30. Tarif : 5 euros.


Vendredi 20 janvier :
Jeux du monde
Venez faire le tour du monde grâce à un voyage rempli de jeux et de  saveurs ! De l’awalé d’Afrique au jeu de Go de Chine en passant par des mémory des Saveurs et des quiz rigolos, venez passer un bon moment en famille ou entre amis. Diner possible sur place : 10 e.

->A 19h, à ici et ailleurs, rue Damiette, Rouen.
Tarifs : de 5 à 6 e, avec une conso offerte.


Du 20 au 22 janvier :
Musique et histoire
Le Comité de Quartier Village-Vatine de Mont Saint Aignan tente de recréer l’esprit village par différentes manifestations.
Pour la première fois, le comité organise un café-concert le vendredi 20 janvier à “La Petite Fontaine”, avec l’orchestre Feria (”le swing rouennais”), de 19h à 21h. En même temps, les auteurs du livre “Mont Saint Aignan : Naissance d’une ville”, présenteront et dédicaceront leur ouvrage.
En parallèle, dans  l’église du village, une exposition de documents anciens, retracera du 20 au 22 janvier, l’histoire de la commune.

->La P’tite fontaine, 9 place de l’église, Mont-Saint-Aignan.


Samedi 21 janvier :
Casting Miss internet
De 13h45 à 18h30 environ
Casting pour les Filles de la Seine Maritime  aura lieu de 13h45 à 18h30, aux salons de l’Hôtel Ibis Rive droite , 56 quai Gaston Boulet, Rouen.

Dimanche 22 janvier :
Messe pour l’Abbé Pierre
A l’occasion du 5e anniversaire de la mort de l’Abbé Pierre, et de l’inauguration du centre abbé Pierre-Emmaüs (450 m2 d’exposition), à Esteville, au nord de Rouen, une messe sera célébrée.

->Dimanche 22 janvier, à 15h30, en l’aglise d’Esteville.


jupiterMardi 24 janvier :
La remorque de Jupiter
Une nuit, dans un cimetière, deux croquemorts s’attèlent aux derniers préparatifs d’un enterrement. Le cercueil est clos, à jamais.Témoin de l’évènement, un conteur évoque la mort : un homme dévoré par des fourmis carnivores, une chute du quatrième étage ou encore un accident de voiture.  Ces histoires le passionnent et l’amusent mais au fil des mots, il doute.  De qui parle-t-il ?

->Au Théâtre du Présent, Cité La Pléïade, 43 bis avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, Mont-Saint-Aignan, à 19h30. De 6 à 8e.


Jusqu’au 31 janvier :
Les surprises de Noël
Une exposition d’art contemporain a lieu à la galerie Daniel Duchoze, tous les jours, de 14h à 19h30 (sauf dimanche et jours fériés sur rendez-vous), au 111 boulevard de l’Yser, Rouen.
Tél : 02 35 07 34 13

Jusqu’au 4 février :
Lily et Lily
Dans le lignée des pièces de Feydeau ou Guitry, Lily et Lily, créée en 1984, est devenue incontournable. Elisabeth Macocco et Bernard Rozet l’ont revisitée.
Du 17 au 21 janvier, puis du 24 au 28 janvier, et du 30 janvier au 4 février. A 19h30, sauf samedis et mardis, à 20h30. Au théâtre des deux rives, rue Louis Ricard, Rouen. De 8 à 18 euros..

Jusqu’au 8 février :
Atelier d’écriture
Les dates des prochains ateliers de Pierre Thiry sont les suivantes : vendredi 20 janvier et 3 février (14h à 16h30), dimanche 29 janvier (14h à 16h30), mercredi 25 janvier et 8 février (17h à 19h30).
A Ici et ailleurs, rue Damiette, Rouen. Une séance : 20 euros. Tarif dégressif pour plusieurs séances.


Coup de cœur :

Du 20 au 22 janvierpuces
Les Puces rouennaises
Ce n’est pas pour rien qu’on dit de ce rendez-vous que c’est la plus belle brocante de France. 31e rendez-vous du genre, ces Puces se veulent être une véritable malle aux trésors qui s’adresse au chineurs, collectionneurs, amateurs d’objets rares, amateurs de déco ou simples curieux.
Cette année, ce sont 20000 visiteurs qui sont attendus par les 350 exposants, venus de France, mais aussi des pays limitrophes.
Les rendez-vous
La matinée marchande, réservée aux professionnels, se déroulera de 7h à 10h, le vendredi 20 janvier, juste avant l’ouverture au grand public.
Tendances actuelles
La mode répond au détournement et à la customisation. Les amateurs d epièces anciennes cherchent à créer une ambiance et à mélanger les styles pour personnaliser les intérieurs. Ainsi, le mobilier design des années 70 peut côtoyer des objets publicitaires; porcelaines, faïences et objets déco de la fin du XIXe siècle.
Les puces c’est également un  service d’experts sur place qui répondront à vos questions, mais aussi une exposition. Celle-ci mettra en avant et fera découvrir «Les métiers d’art en Normandie».

->Au parc expositions,  avenue des Canadiens, Grand-Quevilly. De 10h à 20h (sauf dimanche : 19h).
Tarifs : de 5,40 à 6,40 euros.
Parking gratuit.

Posts created 1596

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut