Assassinat de Camille : un procès sous haute-tension

Trente ans de réclusion pour Constance Roullet et un suivi socio-judiciaire de huit ans à sa sortie de détention, dix ans de prison pour Charles Mangolte. Elle a été reconnue coupable d’assassinat, il a été déclaré complice de meurtre avec préméditation.
La mort de Camille Verdebout, une lycéenne des Tourelles de 18 ans tuée de quelque deux cents coups de couteau et de marteau sur fond de rivalité amoureuse, le 8 janvier 2009 à Rouen, vient d’être jugée à la cour d’assises de la Seine-Maritime.

Posts created 4545

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut